Deux spectacles en prélude à la sortie du troisième album « Jam » de l’artiste auront lieu à Douala et Yaoundé les 13 et 19 mai 2022.

Quand il était plus jeune, Armand Biyag rêvait de se rendre à l’étranger grâce au football. Peine perdue. Il fallait débourser très cher de ses poches pour se rendre à l’occident. Si Armand n’a pas prospéré dans le football, il a bien effectué ce voyage pour l’étranger. Ce n’était pas grâce au ballon rond, mais grâce à la musique. Lui qui aime les voyages et les rencontres n’a cessé de les multiplier depuis lors. Chacun des voyages est une occasion de partage et de fusion qui contribuent à faire grandir son art. Après « Mutbinam » et « Njan« , deux albums de fusion, Armand Biyag propose un troisième du genre: « Jam on the road ».

Avec cette autre livraison de douze titres, l’artiste reste visiblement sur la route. Il chante en français, en anglais et en bassa pour raconter ses voyages, parler de ses découvertes, son univers, ses émotions. Ses rêves. Il rend un vibrant hommage à Manu Dibango de regrettée mémoire.

« J’apporte ma contribution. J’essaie de vivre mon rêve. Je veux pouvoir partager cette musique avec tout le monde. Jam c’est le début de mon rêve »,

a indiqué l’artiste en conférence de presse mercredi 11 mai 2022.

Se retrouver, se réinventer

Armand Biyag et son équipe lors de la conférence de presse à Douala le 11 mai 2022

Mais comment aller à la rencontre des autres sans perdre de son identité ? Pour le cas d’Armand, cette fibre peut être vue encore plus fragile. Lui qui à ses débuts était très confondu à Richard Bona qui l’a longtemps influencé dans son rendu musical. Mais Armand Biyag se détache progressivement de cette image qui lui a longtemps collé à la peau. Il a du se procurer de 50 Go de musique. Une autre manière d’aller à la rencontre d’autres artistes et de se découvrir. Pour Armand Biyag, s’ouvrir aux autres lui permet de se retrouver, de se réinventer. Deux spectacles « Jam on the road » en prélude à la sortie du troisième album de l’artiste auront lieu à Douala et Yaoundé les 13 et 19 mai 2022. Le premier aura lieu vendredi 13 mai 2022 à l’Institut français de Douala. Un autre rendez-vous est prévu le 19 mai à l’Institut français. Bonne route l’artiste.

Mathias Mouendé Ngamo