L'artsite Nkotti François est décédé.

Le membre fondateur des Black Styl et promoteur du festival Fomaric s’est éteint à l’hôpital Général de Douala dans la mi-journée du mercredi 04 août 2021 à l’âge de 70 ans.

La scène musicale camerounaise vient de perdre l’un de ses ténors. L’artiste Nkotti François est décédé. Il a rendu l’âme dans la mi-journée du mercredi 04 août 2021 à l’hôpital Général de Douala. De sources familiales, le chanteur a fait un malaise la veille mardi dans son domicile sis au lieu-dit « Fin goudron Bonamikano » à Bonabéri. Il a aussitôt été transporté dans une clinique à Bessenguè, au quartier Deido. Les soins reçus dans cette formation sanitaire n’ont pas amélioré l’état de santé du promoteur du festival Fomaric. Nkotti François a ensuite été transféré à l’hôpital Général, où il est décédé.

La dépouille de l’artiste a été transférée à la morgue de l’hôpital de la garnison militaire à Bonanjo. Plusieurs artistes ayant appris la triste nouvelle ont fait le déplacement pour les différentes formations sanitaires. Nicole Mara, Djene Djento, Martino Ngallè, Beko Sadey… Ils ne s’en remettent toujours pas de ce départ soudain de l’ancien maire de la commune de Bonaléa. La tristesse se lit sur les différents visages. Nicole Mara est sous le choc.

« Le vide se fait déjà ressentir »

« Pour quelqu’un qui n’a pas donné de signes de maladie et à peine entré à l’hôpital hier (mardi, Ndlr) qu’aujourd’hui, on annonce son décès, ça fait de la peine. Je ne saurai m’exprimer d’une autre façon parce que la douleur est énorme. Le vide se fait déjà ressentir parce qu’à pareil moment, il aurait déjà donné des directives. Papa Nkotti est parti ! »,

se lamente -t-elle.

L’artiste confie que c’est Nkotti François, aujourd’hui décédé, qui lui a appris à être courageuse. Djene Djento, quant à lui, a appris la triste nouvelle alors qu’il se trouvait sur le terrain avec des collègues de la Sonacam pour procéder à un recouvrement forcé des grands usagers pour les droits d’auteur. Lorsqu’il reçoit le coup de fil, il n’en revient pas. D’autant plus qu’il dit avoir rencontré le membre fondateur des Black Styl deux jours plus tôt, au niveau du Rond-Point Deido.

« J’ai failli m’évanouir. Je suis arrivé aussi vite que possible. C’est un grand homme, un grand artiste qui s’en va. Un rassembleur. Nos deuils, nos manifestations, nos malheurs, nos bonheurs, c’est lui qui se chargeait de nous organiser. Qui va le remplacer ? »,

se désole l’artiste.

Martino Ngallè aussi sous le choc, parle d’un papa qui lui a tout donné. Il y a encore une semaine, il était en studio pour la préparation du nouvel album de « Destopelaire». C’est avec émotion qu’il parle de ses derniers instants avec le père Nkotti.  

Un nouvel album en préparation

« Mes forces m’ont quitté. J’étais chez lui il y a encore une semaine par rapport à son nouvel album que nous sommes en train de préparer. On était en plein studio. Il m’a demandé de lui composer une chanson, ce que j’avais déjà fait. La chanson est en train d’être arrangée et lorsque je lui disais : papa, il faut qu’on accélère le travail et qu’on le fasse bien, que ça pouvait être son dernier album, il me répondait non, je suis encore solide, j’ai encore la force de faire beaucoup d’albums. Et ce matin, la nouvelle est tombée. C’est une perte énorme », raconte ému, Martino Ngallè.

Un album à titre Posthume sortira donc peut-être bientôt dans les bacs. Mais Nkotti François certes décédé aujourd’hui, avait pris le soin de laisser à la postérité de quoi suivre ses traces et rehausser la culture camerounaise. A côté du festival annuel Fomaric (rendu à sa 28ème édition en 2021), l’artiste qui a célébré ses 50 ans de carrière musicale au mois de mars 2021, laisse un peu plus de 30 albums sur le marché discographique. Il a également produit une autobiographie intitulée : « On m’appelle Desto »  et un coffret audio et vidéo baptisé « Merci-Thanks ». Les jeunes générations ont de quoi se rappeler de l’artiste de Makossa et de puiser une source de motivation à travers ses œuvres. Adieu l’artiste!

Mathias Mouendé Ngamo