Le chef supérieur du canton Bonambela a rendu l’âme mardi 08 décembre 2020 à l’hôpital Général de Douala des suites de maladie.

Din Dika Akwa III n’est plus. Le chef supérieur du canton Bonambela (Akwa ) s’est éteint à l’hôpital Général de Douala dans la mi-journée du mardi 08 décembre 2020 à l’âge de 73 ans. Il y avait été conduit quelques jours plus tôt à la suite d’un malaise. Lui dont l’état de santé laissait à désirer ces dernières années n’a pas survécu cette fois. le premier vice-président du Ngondo quitte ainsi la scène à cinq jours seulement de la célébration de l’édition 2020 de la Messe de l’eau prévue sur les berges du Wouri à Douala le dimanche 13 décembre 2020.

Président en exercice du Ngondo en 2011, 2012 et 2013 (après le décès en septembre 2013 de Sa Majesté Essaka Essaka Ekwalla, chef supérieur du canton Deïdo, qui devait prendre les rênes), Sa Majesté Din Dika Akwa III s’apprêtait à reprendre cette présidence rotative l’année prochaine. Mais le destin en a décidé autrement. Il disparait ainsi à la proclamation des résultats des premières élections régionales organisées au Cameroun. Une échéance où il en est sorti victorieux en conduisant la liste des chefs supérieurs du Wouri.

Après 19 ans de trône, Charles Din Dika Akwa III, le chef du canton Akwa tire donc sa révérence. Lui qui a longtemps œuvré pour la paix dans la communauté Sawa. D’ailleurs le Ngondo 2011 et le Ngondo 2012 qu’il a présidés avaient pour thème:  »Musango », la Paix. Le roi est mort. Vive le roi.

Mathias Mouendé Ngamo