Le feu qui s’est déclaré autour de 17 h lundi 28 mars 2022 au lieu-dit Vallée Manga Bell est parti d’une maison d’habitation où était stocké du carburant frelaté.

Aux environs de 17 h lundi 28 mars 2022, un incendie s’est déclaré au quartier Bali, lieu-dit Vallée Manga Bell dans le 1er arrondissement de la ville de Douala. Les flammes ont consumé au moins onze maisons d’habitation construites en matériaux provisoires. Selon les témoignages recueillis sur les lieux, tout est parti d’une mauvaise manipulation de carburant frelaté stocké dans une maison. Le feu a réduit en cendres ladite maison et toutes les habitations voisines. L’intervention des riverains n’a pas pu stopper la propagation des flammes.

« Au départ, on ne savait pas ce qui s’était passé. C’est bien après qu’on apprend qu’il y avait du carburant frelaté stocké dans une des maisons. L’un des occupants de cette maison en voulant transvaser le carburant d’un bidon à une autre, le liquide s’est versé et le feu qui était à côté a déclenché un incendie qu’ils n’ont pas pu maitriser »,

raconte Mohamadou Adinane, un secouriste de fortune.

Pauline Enowago est l’une des sinistrés de cet incendie. Elle n’a pu rien récupérer. Elle a juste eu le temps de prendre quelques habits de son nouveau-né. C’est le bruit d’une explosion qui la réveille dans son sommeil. « Quand j’entends le bruit, je me lève soudainement. Je porte les deux enfants pour les faire sortir. Et je constate que la maison du voisin est en feu. Peu de temps après, j’apprends que le voisin stockait du carburant. Il était-là avec son frère. Dès que le feu a commencé chez eux, ils ont essayé de l’éteindre, en vain. C’est ainsi qu’ils ont pris la fuite », explique Pauline Enowago, la gorge nouée. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Toutefois, l’incendie a causé d’importants dégâts matériels.

Lire Aussi: Incendie : Le magasin de stockage du supermarché Spar en feu à Bonabéri

Problème d’accès au site

Alertés, les éléments du Corps national des Sapeur-pompiers sont arrivés sur les lieux pour venir à bout des flammes. Ils ont du stationner leur camion en bordure de route, loin de épicentre du feu, à cause du manque d’accès dans ce secteur du quartier. Les « soldats du feu » ont bataillé pendant plusieurs heures pour venir à bout eu cet incendie au quartier Bali. Lorsque nous allions sous presse, des colonnes de fumées sont encore perceptibles par endroit. Certains habitants fouillent dans les décombres pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être.

Moustapha Oumarou Djidjioua